Language
Champions
Nos champions
Photos
Vidéos
ChampionnatsdeFrance2016

Antoine Bouvier champion de France 2016 !

Antoine Bouvier s’est imposé dans l’épreuve de classic lors des Championnats de France 2016 qui avaient lieu à Vars. Un podium de bonne augure pour la suite de l’hiver et notamment les prochaines épreuves de Coupe du Monde, à Montchavin La Plagne, puis aux Contamines. (photos : Equipe de France […] [+]

Champions > Antoine Bouvier > Antoine Bouvier ; être télémarkeur.

Antoine Bouvier ; être télémarkeur.

Nous avons rencontré Antoine Bouvier au détour des Contamines-Montjoie. Le champion local, vainqueur du globe de cristal en dual sprint l’an passé, a accepté de nous donner un aperçu de son quotidien en tant que télémarkeur.

D’où t’es venu le goût pour le télémark ?

C’est grâce à mon voisin des Contamines,  Ludovic Callarmard. Un peu plus âgé, il faisait de la compétition en télémark. Moi je le voyais faire, je trouvais ca très beau et très esthétique, ça m’a donné envie d’essayer ! J’ai très vite pris goût et je suis parti dans le télémark.

A ce moment là te doutais tu que tu allais devenir un champion de télémark ?

J’aime la compétition, que ce soit en ski alpin ou en télémark ! Je n’avais pas forcement en tête des objectifs de carrière vu que c’était un sport nouveau pour moi. Au départ c’était plus découvrir et voir si ça me plaisait, assez vite j’ai senti qu’il y avait du potentiel alors j’y suis allé !

Quel est ton plus beau souvenir sur les skis ?

Gagner un globe de cristal, c’est le moment le plus fort de ma carrière ! C’était vraiment un rêve, j’ai eu du mal à réaliser. Pendant quelques jours, j’étais un peu perché ! Je me souviens aussi de mon premier podium en coupe du monde, je me disais : «T’es sur le podium d’une coupe du monde, tu l’as fait !». Ce sont deux moments, en début de carrière et là tout récemment, qui m’ont marqué !

Comment s’est passée ta préparation estivale ?

J’ai relâché la pression entre Avril et Mai, en fin de saison on profite ! A partir de Juin, je me remets sérieusement au sport en faisant beaucoup d’endurance. Cette année, je n’ai fait quasiment que du vélo de route ou du VTT pour éviter de me faire des tendinites. Depuis septembre, je suis dans une phase plus spécifique d’entrainement télémark. Comme je travaille, je m’entraine le midi, je vais autour d’un lac ou en salle de musculation à Sallanches, je fais tout par moi-même, je n’ai pas le choix !

En parlant de travail, comment ça se passe financièrement quand on fait du télémark ?

J’ai des sponsors, la station des Contamines et l’ESF principalement. Au niveau fédéral, on a très peu d’aide, pas suffisamment en tout cas. On paye une partie de nos déplacements et de nos entrainements nous même. On est donc obligé de trouver des solutions nous même via des sponsors privés. Avec deux autres coureurs Laura Grenier-Soliget et Clément Bergeretti, nous avons monté un team en 2012 ; le team Mont Blanc Télémark. L’idée, c’est d’être plus forts à trois pour aller démarcher les entreprises de la région, pour avoir du financement et du matériel en plus, ça marche plutôt bien. Au final on s’en sort pour financer nos saisons, mais pas pour gagner notre vie !

Quand commence ta saison ?

Cette année la saison commence à Hintertux (Autriche) fin Novembre. On attaque habituellement en Janvier, ce qui est tard, du coup au niveau de la préparation il faut tout avancer de quasiment un mois pour être prêt à temps ! Pour moi, ca sera des weekend prolongés sur le glacier pour en faire un maximum. Avant la première coupe du monde, on effectuera un stage important sur place.

Quels sont tes objectifs pour la saison à venir ?

C’est difficile pour moi de répondre à cette question ! Déjà de me préparer au mieux pour être au meilleur niveau à chaque course. Bien évidemment, l’étape des Contamines est le gros objectif du début de saison, j’aimerais être sur le podium, même si je sais que ça ne va pas être facile ! Ensuite pourquoi pas viser un podium au classement général, mais j’ai envie de dire on verra aussi comment ça se passe d’ici là !

Ton rêve ?

Gagner aux Contamines ! Ca serait magique !